Affaires sensibles

Un étrange fait divers au cœur du nucléaire

Le 17 décembre 2012, Maureen Kearney, une quinquagénaire d’origine irlandaise, est retrouvée par sa femme de ménage ligotée à une chaise, à son domicile des Yvelines. Sur son ventre, la lettre A a été gravée. Elle a aussi subi un viol. La victime n’a pas vu l’agresseur. Maureen Kearney explique aux enquêteurs que son agression pourrait avoir un rapport avec son activité professionnelle. Elle est une responsable syndicale influente chez Areva, fleuron du nucléaire civil français.

A cette époque, la syndicaliste enquête sur des contrats secrets passés entre la France et la Chine concernant la conception d'un nouveau réacteur nucléaire. Elle est persuadée qu’en arrière-plan de ces négociations stratégiques se joue l’avenir d’Areva, de plus en plus éclipsée par sa rivale EDF, l’autre pilier du nucléaire tricolore. Elle tente d’alerter les politiques et les médias...A l'automne 2012, au pic de la mobilisation, elle reçoit des menaces anonymes.

Faut-il y voir un lien avec l’agression dont elle a été victime ? La justice n’y croit pas. Elle doute même de la réalité des faits au point de poursuivre Maureen Kearney. Elle sera condamnée pour avoir mis en scène son agression, avant d’être disculpée en appel.

Fabrice Drouelle recevra en plateau : Maureen Kearney ancienne syndicaliste d’Areva et Marc Endeweld journaliste et écrivain.

Diffusion le lundi 11 avril à 22h55 sur France 2
Fiche technique
  • Diffuseur France 2